Monday, May 16, 2005

Esmé

Musique de fond: Jacques Brel- Amsterdam

Esmé était mal aimée. Elle avait un nez trop gros, des yeux tordus, et une bouche de crapaud. Mais personne ne s’élançait dans l’univers comme Esmé. Doté de ce visage parsemé d’imperfections, elle prenait le ciel entre ses mains rugueuses et galopait la terre comme une jument envoûtée.
Depuis qu’elle avait un an six mois trois jours et vingt-trois heures, elle rêvait d’aller se baigner nue dans le lac Titicaca. Mais, la vie l’étourdissait par des zigzags, et bien qu’elle patientait, elle commençait à sentir son rêve brûler et grandir comme une boule de feu entre ses cuisses de sainte vierge.
Esmé comprenait bien que rien ne lui résistait. Elle avait un cœur de fer, une tête de lama et une foi de Catholique. Elle savait que son destin était à elle et que le courage coulait ses veines depuis cette soirée en sa septième année d’existence, quand son oncle posa sa main répugnante sur son sein gauche qui commençait à peine de germer. C’est alors qu’une colère bouleversante l’empara : elle avait pris la main de cet oncle hideux et lui décapita le pouce de la main droite par ses dents tachées de jeunesse. Elle avait adoré voir l’eau rouge sortir du pécheur et elle s’était rendue compte à ce moment-là qu’elle serait à tout jamais froide aux caresses du soleil, à la chaleur de l’herbe et aux voix andalouses. À tout. À tout jamais. Sauf au lac Titicaca.

2 Comments:

Blogger Antonio Hicks said...

i was just browsing through the blog world searching for the keyword posters and it brought me to your site. You have a great site however it is not exactly what i was looking for. Good luck on your site. sincerely, antonio.

9:48 AM  
Blogger Antonio Hicks said...

i was just browsing through the blog world searching for the keyword posters and it brought me to your site. You have a great site however it is not exactly what i was looking for. Good luck on your site. sincerely, antonio.

9:09 PM  

Post a Comment

<< Home